Activités

UPOP 2 novembre 2015 Le logement influence-t-il la santé ?

Mylène Riva, professeure au Département de médecine sociale et préventive de l'Université Laval et Patrick Benjamin, organisateur communautaire à l'Office municipal d'habitation de Montréal, lanceront la discussion sur la question de l’accès à un logement adéquat comme déterminant important de la santé et droit humain fondamental.

En 2011, 11 % des ménages québécois avaient des besoins impérieux en matière de logement. Cette proportion grimpait à presque 50 % chez les ménages ayant un faible revenu, 27 % chez les immigrants récents, et 53 % chez les Inuit. Mais qu’est le besoin impérieux en matière de logement ? Comment les conditions des logements influencent-elles la santé et le bien-être des individus ? Nous discuterons des chemins par lesquels les conditions des logements « entrent sous la peau » pour influencer la santé physique et mentale des adultes et des enfants, notamment chez les populations autochtones, ainsi que des pistes d’intervention.

C'est un rendez dans le cadre des activités de l'UPOP Montréal, au café Résonance, le 2 novembre, à 18h30 !

Fichier(s) attaché(s): 

Que chacun mange à sa faim : une utopie?

6 octobre 2015

C'est sous ce thème qu'a eu llieu, le 26 octobre dernier, la deuxième activité de la CACIS dans le cadre de l'UPOP Montréal .

Federico Roncarolo, chercheur à la CACIS, et Elsury Perez, étudiante à la maîtrise en santé publique à l'École de santé publique de l'Université de Montréal, traiteront d'insécurité alimentaire, un phénomène qu'on associe spontanément au manque de nourriture, qui est en augmentation dans les pays développés. Mais qu’est-ce que l‘insécurité alimentaire, au juste ? Quelles en sont les causes ? Quels en sont les effets sur la santé ? Et quelles stratégies mettre en œuvre pour la contrer ? Jean-Paul Faniel, coordonnateur de la Table de concertation sur la faim et le développement social du Montréal métropolitain, lancera la discussion.

Fichier(s) attaché(s): 

Inégaux devant la santé : un choix de société !

Dans le cadre de l'UPOP Montréal, rendez-vous,

le 5 octobre 2015, 18h30, au Café Résonance (voir la carte 5175A, avenue du Parc).

Les écarts entre les plus riches et les plus pauvres ne cessent de croître. À partir des principaux résultats de recherche sur lesquels repose cette affirmation, on discutera des chemins par lesquels les inégalités sociales se transforment en inégalités de santé, sans oublier que même certaines stratégies de santé publique peuvent les renforcer. Dans ces conditions, quelles sont les principales pistes d’intervention qui s’offrent aux décideurs et aux intervenants de tous horizons ?

On peut consulter la présentation de Louise Potvin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada Approches communautaires et inégalités de santé et consulter le Guide de participation citoyenne présenté par Yves Bellavance, coordonnateur de la Coalition montréalaise des tables de quartier (CMTQ), lanceront la discussion.

 

Réduire les inégalités de santé

Dans le cadre de l’UPOP Montréal, des chercheurs, des étudiants et des partenaires de la CACIS offriront, l’automne prochain, un cours à l’intention d’un large public sur le thème : Réduire les inégalités de santé. Quatre soirées, les 5 et 19 octobre, ainsi que les 2 et 16 novembre, à ne pas manquer! Les modalités d’inscription et les coordonnées suivront sous peu.