La chaire

Mission

La Chaire de recherche du Canada Approches communautaires et inégalités de santé (CACIS) a pour mission d'éclairer et d'accompagner les pratiques en faveur de l'équité en santé. Chercheurs et partenaires se sont dotés d'un Cadre de partenariat pour développer et réaliser des recherches avec la population touchée par ces inégalités et les personnes impliquées dans le développement social. Elle contribue à la formation de jeunes chercheurs, soutient l’élaboration de projets de recherche et anime des activités d’échanges de connaissances avec les milieux de pratique.

Histoire

La Chaire a été crée en 2001 par un groupe de chercheurs du Département de médecine sociale et préventive (MDSOCP), de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) et de la Direction de santé publique de Montréal (DSP). Sous la direction de sa titulaire, Louise Potvin, la Chaire a favorisé les échanges et la collaboration entre différents partenaires des milieux communautaire et de la recherche ainsi que du réseau de la santé. La CACIS a ainsi contribué  :

  • à l’ouverture de nouvelles avenues de réflexion en matière de réduction des inégalités de santé;
  • au développement des connaissances scientifiques sur les déterminants sociaux de la santé et sur les approches de promotion de la santé dans les quartiers urbains;
  • à la formation d’une nouvelle génération de chercheurs qui sont en mesure de planifier et réaliser des projets de recherche avec la population touchée et les personnes impliquées dans le développement social;
  • au soutien d’interventions visant l'amélioration de la qualité de vie des communautés locales et la réduction des inégalités sociales de santé.

Grâce au soutien du financier de la Fondation canadienne de recherche sur les services de santé (FCRSS, 2001-2011), puis des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC, 2012-2019),  la Chaire poursuit ses travaux. D'autres organismes, dont le Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ) ont également soutenu des projets de la Chaire.

Enseignement / formation

La Chaire a contribué à former une nouvelle génération de chercheurs qui peuvent planifier et réaliser des projets de recherche avec le milieu communautaire et la population, portant sur la "production" locale de la santé et la réduction des inégalités de santé. On trouvera, dans le répertoire, le profil et les coordonnées de plusieurs de ces étudiants et stagiaires, certains étant devenus des chercheurs associés à la CACIS.

Le programme d’enseignement de de formation de la Chaire a contribué à :

  • animer un programme de formation post-doctorale regroupant des jeunes chercheurs provenant de différentes disciplines;
  • apporter un soutien financier et d'expertise au développement de projets de recherche qui sont soumis à des organismes de financement de la recherche;
  • participer au développement d'un programme de doctorat professionnel en santé publique.

Le défi demeure :

  • de soutenir les jeunes chercheurs dans le développement de recherches dont la qualité est reconnue par les grands bailleurs de fonds de la recherche et dont les retombées renforcent l'action communautaire;
  • de s'assure que le programme de doctorat professionnel soit à la fine pointe des connaissances en santé publique, notamment en matière de stratégies visant la réduction des inégalités de santé.

Soutien au développement social

Parmi les multiples façons d'intervenir pour réduire les inégalités de santé, plusieurs préconisent la mise en oeuvre de programmes globaux de développement social basé sur des principes de participation, de mobilisation et d'empowerment. Dans cette optiqua, la Chaire a :

  • collaboré avec un large réseau de partenaires locaux, organismes communautaires et centres de santé intéressés à intégrer la recherche évaluative et participative dans leur processus d'intervention;
  • associé au développement de la recherche des personnes impliquées dans l'action communautaire pour réduire les inégalités de santé et améliorer la qualité de vie de la population concernée;
  • soutenu des forums d'échange et de discussion entre des chercheurs, des partenaires communautaires et des professionnels du réseau de la santé sur les enjeux et les perspectives de réduction des inégalités de santé.

Le défi demeure :

  • d'ouvrir de nouvelles avenues de réflexion et d'innovation en matière de réduction des inégalités de santé;
  • de maximiser les bénéfices pour les populations concernées et les personnes impliquées dans l'action communautaire.